Juliette Soubrier

Après avoir achevé ses études de photographie à l’Ecole Nationale d’Arles, elle se tourne vers le cinéma et parfait son éducation en intégrant la section réalisation à la FEMIS. En sortant, de ces quelques années d’études, elle travaille comme assistante sur les tournages pour de nombreux réalisateurs dont entre autre Patrice Leconte, Nicole Garcia et Gus Van Sant. Lassé de parcourir la France pendant de longs mois, elle décide de se poser et de coécrire un premier long métrage « Le Bel âge » avec son réalisateur Laurent Perreau, sorti sur les écrans début 2010.

Depuis, elle travaille comme scénariste pour elle comme pour d’autres, sans oublier sa carrière de réalisatrice.

Entre 2008 et 2011, elle développe des projets pour la télévision, dont la série documentaire Border line chez Images et compagnie, la série Légionnaires chez Expand Drama, l’unitaire Un amour de travail chez Quad.

En 2010, elle écrit et réalise le court-métrage La Passerelle avec Florence Loiret-Caille, produit par 4A4 productions, couronné par de nombreux prix (prix Beaumarchais, prix qualité CNC, Grand prix Digne les bains, prix d’interprétation Paris Court Devant) en sélection dans de nombreux festivals dont Angers, diffusé et acheté par France 3.

En 2011, elle est Lauréate du Fond d’aide à l’innovation avec Quoc Dang Tran pour son projet « Les nouveaux clandestins ».

En 2012, elle écrit et réalise le court-métrage Le miracle produit par Sombrero, préacheté par France 2 et aidé par le CNC, en post-production.

Cette année, elle co-écrit aussi avec Nicolas Guicheteau son premier long-métrage Eden Roc produit par Shellac.

En ce moment, elle écrit deux épisodes de la prochaine saison de Fais pas ça, Fais pas ça pour Eléphant en collaboration avec Marie Roussin et développe aussi son premier long métrage.